Nationalisme : avis de tempête pour la minorité slovène d’Italie

| |

Montée de l’intolérance, suppression des aides à la presse et enfin nouvelle loi électorale qui rendra virtuellement impossible l’élection de députés slovènes. L’année 2019 s’annonce très difficile pour la minorité slovène d’Italie, qui compte de 70 000 à 100 000 membres.

Par Charles Nonne L’ancien président du Conseil des ministres Matteo Renzi l’avait promise, mais c’est l’actuel gouvernement populiste de Rome qui met la réforme en pratique : la coalition menée par le mouvement Cinq Étoiles et la Lega, dirigée par Guiseppe Conte, s’apprête réduire drastiquement le nombre de parlementaires. Déjà adoptée par le Sénat à 185 voix pour et 54 contre, la révision constitutionnelle en question va faire passer le nombre des députés de 630 à 400 et celui des sénateurs de 315 à 200. Une mesure dictée, selon son rapporteur Roberto Calderoli, par le besoin de « rationaliser » la procédure parlementaire et de diminuer les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous