Avec l’explosion de l’inflation, la Grèce craint le retour de la crise

| |

Depuis le début de la guerre en Ukraine, l’inflation bat des records en Grèce. De grandes manifestations ont eu lieu le 1er et le 2 mai pour dénoncer les demi-mesures du gouvernement conservateur. Ici, tout le monde a peur de replonger dans la crise, dont le pays venait à peine de sortir. Reportage.

Par Marina Rafenberg « Du travail, des augmentations et pas des bombes » ou encore « Nous ne voulons pas payer les équipements militaires et avoir en retour de la pauvreté ». Voilà ce qu’on pouvait lire sur les pancartes lors de la manifestation du 1er mai. Avec l’inflation qui explose depuis le début de la guerre en Ukraine, la grogne sociale saisit toute la Grèce. En avril, la hausse des prix a atteint +9,4% selon Eurostat, 2 points de plus que la moyenne européenne de 7,5%. Près de 10 000 personnes ont défilé dans la capitale grecque dimanche et lundi, tandis qu’une nouvelle grève générale était organisée dans les services publics, les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous