Albanie : les députés de l’opposition « brûlent » leurs mandats au Parlement

|

Ils boycottaient déjà les séances. Les députés du Parti démocratique (PD) vont aller plus loin encore, en « brûlant » leurs mandats. Ils entendent ainsi forcer le Premier ministre socialiste à convoquer des élections anticipées.

Par la rédaction Les députés du Parti démocrate (PD, droite), le principal parti d’opposition du pays, ont quitté le Parlement lundi 18 février. Ces derniers ont décidé à l’unanimité de « brûler » leurs mandats, une nouvelle méthode pour combattre la majorité socialiste d’Edi Rama. Ils s’étaient jusque-là contentés de boycotter les séances parlementaires, mais Lulzim Basha, le chef du PD, semble avoir voulu tirer profit de la manifestation massive du samedi 16 février à Tirana, qui a tourné à la violence lorsqu’un petit groupe de manifestants a tenté de forcer l’entrée du bâtiment du Premier ministre Edi Rama. « Il n’y a pas de raison de rester dans un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous