Albanie : l’opposition s’unit contre Edi Rama en vue de former un « gouvernement anti-mafia »

| |

Le Parti démocratique (PD) et le Mouvement socialiste pour l’Intégration (LSI) ont annoncé la formation d’un front commun et de nouvelles manifestations pour en finir avec le gouvernement social-démocrate. Un an après le grand mouvement de l’hiver 2017, l’Albanie se prépare à une nouvelle crise politique sur fond de trafic de drogue et de corruption.

Par Jérôme André Edi Rama aura-t-il droit à un nouveau « chapiteau de la liberté » installé sous ses fenêtres ? Depuis la nomination mouvementée en décembre d’une nouvelle Procureure générale provisoire, l’opposition au Premier ministre social-démocrate se fait chaque jour plus offensive, dirigeant le pays tout droit vers une énième crise politique. Les responsables du Parti démocratique (PD) ont ainsi annoncé le lancement d’un nouveau cycle de mobilisation, avec une première manifestation unitaire prévue le 27 janvier prochain. Le parti de droite et ses alliés traditionnels devraient être rejoints dans les rues de Tirana par les partisans du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous