Entre Albanie et Kosovo : unification nationale ou « mini-Schengen » ?

| |

En juin, les barrières douanières seront supprimées entre l’Albanie et le Kosovo. Belgrade s’indigne en dénonçant la création d’une « grande Albanie », mais les dirigeants de Tirana et Pristina préfèrent évoquer la dynamique de l’intégration européenne, tout en se reconnaissant « d’une même nation albanaise, composée de deux États ».

Traduit par Béranger Dominici Le 26 novembre dernier, se tenait dans la ville de Peja/ Peć le cinquième sommet intergouvernemental entre l’Albanie et le Kosovo, sur le thème « Ensemble pour le développement ». La rencontre s’est soldée par la signature d’accords, de protocoles et d’un mémorandum sur des sujets économiques et administratifs. Les gouvernements des deux pays ont trouvé un terrain d’entente sur des sujets aussi variés que la gestion de la dette publique et les relations avec les institutions financières internationales, la création d’un bureau des douanes kosovares dans le port albanais de Durrës, la création d’un modèle commun (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous