1991, dernier été de la Yougoslavie (2/10) • Milan Kučan : « Nous voulions la démocratie »

| |

Le 25 juin 1991, la Slovénie et la Croatie proclamaient leur indépendance, engageant le processus de démantèlement de la Yougoslavie. Depuis longtemps, les aspirations démocratiques slovènes se heurtaient à l’intransigeance de Slobodan Milošević. L’ancien président slovène Milan Kučan revient sur ces années cruciales. Entretien exclusif.

Propos recueillis par Jean-Arnault Dérens et Simon Rico Né en 1941, Milan Kučan prend la tête de la Ligue des communistes slovènes en 1986. Il devient président de la Présidence de Slovénie en 1990, puis président de la République de 1991 à 2002. Il s’est opposé à Slobodan Milošević en défendant un programme de démocratisation de la Fédération yougoslave, avant d’engager son pays dans la voie de l’indépendance, proclamée le 25 juin 1991. Le Courrier des Balkans (CdB) : Le 25 juin 1991, la Slovénie proclamait son indépendance. D’autres solutions auraient-elles été possibles ? Milan Kučan (M.K.) : La désintégration de la Yougoslavie était la dernière (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous