Le Courrier des Balkans

Vendetta anti-albanaise dans une prison du nord de la Grèce

| |

Le 28 mars, la mort d’Ilir Kareli est constatée dans la prison de Nigrita, à Serres, dans le nord de la Grèce. Trois jours plus tôt, le détenu albanais avait tué un gardien de prison, écœuré de n’avoir pas obtenu le droit de rendre visite à sa mère gravement malade... Un drame qui en dit long sur le mauvais état des prisons grecques.

Par Ermal Bubullima Le 25 mars, un prisonnier albanais a tué avec un couteau improvisé l’un des gardiens de la centrale de Malandrino, Yiorgos Tsironis, père de deux enfants. Ilir Kareli, condamné à 16 ans de prison pour vol aggravé, avait déjà purgé une grande partie de sa peine, mais il n’a pas supporté que l’administration pénitentiaire lui refuse deux jours de sortie pour voir sa mère gravement malade, comme il y avait pourtant droit. La raison de ce refus : les restrictions absolues des autorisations sorties et le durcissement des conditions de détention après la disparition début janvier de Christodoulos Ksiros. L’ancien membre de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous