Korrieri

Grèce : l’Armée insulte publiquement les Albanais

| |

« On naît Grec, on ne le devient pas, on fera couler ton sang, porc d’Albanais », ont clamé les militaires grecs en paradant dans les rues d’Athènes, pendant la cérémonie commémorative de l’indépendance de la Grèce ce 25 mars. C’est encore une fois une démonstration, devant l’opinion publique, du nationalisme extrémiste qui domine depuis longtemps l’éducation militaire dans les Balkans.

" /> Des slogans anti-albanais, anti-turcs, anti-macédoniens ont ainsi été entendus pendant les revues des forces spéciales marines grecques, un rituel qui conserve intacts les clichés historiques de l’agression morale à l’égard du voisin toujours perçu comme un ennemi. « On les dit de Skopje, on les dit d’Albanie, de leur peau je ferai mon habit », scandaient encore les militaires grecs. La presse dans les pays voisins, ainsi visés, n’a pas manqué de réagir vivement contre ces extrémismes. La presse grecque a évoqué la présence d’un individu qui aurait été à l’origine du lancement des slogans dénigrant Albanais, Turcs et Macédoniens. Le Commandant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous