Grèce : un député Syriza tabassé pour « avoir vendu la Macédoine »

| |

Petros Konstantineas a été agressé par une trentaine de personnes pour « avoir vendu la Macédoine » , en marge d’un match de football. Le Parlement grec doit valider le compromis sur le nom négocié avec Skopje en mars 2019, à condition que ce dernier soit accepté dimanche prochain en Macédoine.

Par Marina Rafenberg Dans la soirée de dimanche, Petros Konstantineas, député Syriza de Messénie, a été tabassé par une trentaine de personnes, des « militants d’extrême droite » selon la presse grecque. L’agression a eu lieu dans le Péloponnèse, à Kalamata. Blessé, Petros Konstantineas a été transféré à l’hôpital. « Ils m’ont attaqué en criant que j’avais vendu la Macédoine. J’ai de la chance d’être en vie. Le fascisme, d’où qu’il vienne, ne passera pas ! », a-t-il déclaré à l’agence de presse grecque AMNA, lundi, à sa sortie de l’hôpital. Une enquête a été ouverte et une dizaine de personnes ont d’ores et déjà été arrêtées. « Les fascistes seront (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous