Référendum en Macédoine : tout le monde vient faire un city break à Skopje

| |

Le Secrétaire général de l’Otan jeudi, le Chancelier autrichien vendredi, et Angela Merkel samedi : en pleine campagne pour le référendum du 30 septembre, les dirigeants européens se succèdent à Skopje pour apporter leur soutien au Premier ministre Zoran Zaev et à l’accord passé avec la Grèce.

Par Jaklina Naumovski À l’approche du référendum du 30 septembre sur l’accord avec la Grèce, et de l’ouverture des négociations de la Macédoine avec l’Otan et l’UE, les dirigeants occidentaux multiplient les messages de soutien : « Allez voter pour l’avenir de votre pays, ne ratez pas cette chance historique ». Après la visite jeudi dernier du Secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, celle vendredi du Chancelier fédéral autrichien, Sebastian Kurz, c’est la venue de la Chancelière allemande, Angela Merkel, qui a le plus marqué les esprits, car c’est la toute première fois qu’un dirigeant allemand de ce rang se déplaçait à Skopje. La (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous