Serbie : les tabloïds et les médias du régime, alias la voix de Moscou

| |

À Belgrade, une grande partie de la presse s’est alignée sur Moscou, n’hésitant pas à servir la propagande du Kremlin. Selon les tabloïds et les chaînes de télévision proches du régime, la Russie ne fait que répondre aux « menaces » de l’Ukraine et de l’Otan. Une position de plus en plus difficile à tenir.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les médias proches du pouvoir serbe se sont ouvertement rangés du côté du « grand frère russe », ne cachant pas leur admiration pour la détermination du Président Vladimir Poutine à s’opposer à l’Occident. « Poutine est arrivé à Kiev en un jour, guerre éclair, un ouragan russe a frappé l’Ukraine », titrait ainsi le tabloïd Alo en Une le 24 février, avec une photo de Vladimir Poutine tout sourire. De son côté, Objektiv filait une autre métaphore : « L’ours réveillé en colère, les Russes ont envahi l’Ukraine en un jour ». Pour ces tabloïds, la guerre en Ukraine se résume à « une réponse aux menaces de l’Otan ». Quelques jours (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous