Buka

Révolte sociale en Bosnie : un soulèvement populaire au-delà des querelles ethniques

| |

Après quelques jours d’accalmie, la révolte sociale repart de l’avant en Bosnie. Plusieurs rassemblements sont prévus ce week-end. Ce mouvement populaire souligne l’écart qui se creuse entre les citoyens et les élites politiques, toujours engoncées dans leur vision ethno-nationale. Le point de vue de Miodrag Živanović, professeur à l’Université de Banja Luka, l’un des rares intellectuels à avoir apporté son soutien aux manifestants.

Buka (B.) : En ce moment, les manifestations en Bosnie-Herzégovine sont au centre des débats. Vous avez déclaré soutenir cette forme de lutte citoyenne... Miodrag Živanović (M. Ž.) : Dans tous les cas, il convient de souligner que ces manifestations, menées par une population déçue et en colère, ont un caractère social. Elles ont démarré ainsi, sans aucune connotation politique, ethnique ou autre. Cependant, quelques heures seulement après leur début, la politisation a fait son apparition. Des représentants de chaque communauté ont immédiatement déclaré que quelqu’un était derrière cela, que tout était politiquement organisé. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous