Roumanie : le référendum pour la famille est invalidé faute de participation

| |

C’est un « référendum d’initiative populaire » qui n’a suscité que bien peu d’intérêt. Il fallait 30% de participation pour que les résultats de la consultation sur la redéfinition de la famille soient valides. Or, celle-ci n’a rassemblé que 21,1% des inscrits, au terme de deux jours de vote. Malgré 91,5% de « oui », le référendum est donc un échec pour la Coalition pour la Famille et pour les partis politiques qui le soutenaient.

Par L.-M. Ilie et Fl. Cass. La barre avait pourtant été abaissée par la majorité au pouvoir. Mais deux jours de scrutin et un quorum à 30% du corps électoral - au lieu des 50% d’usage - n’auront pas suffi au mouvement ultra-conservateur de la Coalition pour la Famille (CpF) pour faire inscrire son initiative dans la Constitution roumaine. En 2015, avec l’aide de l’Église orthodoxe, la CpF avait rassemblé trois millions de signatures pour porter au Parlement son initiative : transformer l’article 48 de la Constitution, qui définit le mariage comme « l’union entre deux époux consentants », sans mention de sexe, en « union exclusive entre un homme (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous