Vijesti

Recensement au Monténégro : plus de « Monténégrins » et moins de « Serbes »

| |

Les résultats officiels du recensement de la population au Monténégro indiquent que 44,98% des citoyens se sont déclarés comme Monténégrins et 28,73% comme Serbes. Lors du précédent recensement, en 2003, on comptait 43% de Monténégrins et 32% de Serbes. La langue serbe était alors parlée par 64% des citoyens du pays, et le monténégrin par 23%. Aujourd’hui, le serbe ne compte plus que 43% de locuteurs, contre 37% pour la langue monténégrine.

Lors du recensement d’avril dernier, les citoyens devaient notamment déclarer leur appartenance nationale et religieuse, et préciser le nom de leur langue maternelle - par exemple, le « serbe », le « monténégrin », le « bosnien », voire le « serbo-croate ». Retrouvez notre dossier : Recensements dans les Balkans en 2011 : comptes, décomptes et polémiques Les personnes recensées exprimaient librement leur choix, sans devoir se prononcer sur une liste déterminée, ce qui explique l’existence des catégories « concurrentes » de « Bosniaques » et de « Musulmans » (au sens national). Selon les résultats publiés le 12 juillet par (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous