Serbie : Rio Tinto, la « kryptonite du Jadar » et la résistance écologiste

| |

Rio Tinto, le géant britannico-australien des mines, lorgne depuis les années 2000 sur les immenses réserves serbes de jadarite, ce minerai unique au monde, qui contient notamment du lithium et du bore. Alors que les autorités de Belgrade parlent de « chance historique » pour développer le pays, les riverains et les écologistes sont entrés en résistance.

Par Milica Čubrilo Filipović (Texte) & Marija Janković (Images) « Aucun représentant des autorités locales n’est venu nous parler », regrette Miladin Đurđević. Pas même le maire Vidoje Petrović, en poste depuis 2004 et aujourd’hui rallié au Parti progressiste serbe (SNS), la toute puissante formation du président Vučić. Les Astérix de Loznica ont en revanche pu compter sur l’indéfectible soutien des milliers de manifestants de l’Insurrection écologique du 10 avril dernier à Belgrade. De même que sur celui de nombreux scientifiques. « Le projet de la Rio Sava Exploration entraînera une dégradation importante du territoire », prévient Ratko (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous