Dnevnik

Macédoine : il fallait payer pour être « handicapé »

| |

Fin avril, la police macédonienne a effectué un vaste coup de filet parmi les professionnels de santé skopjotes. Plus de trente médecins ont été arrêtés lors de l’opération « Métastase ». Ils sont accusés d’avoir délivré de faux certificats d’invalidité contre de rondelettes sommes d’argent. En Macédoine, 20% des retraités perçoivent une pension pour invalidité, et ce scandale n’était en fait qu’un secret de polichinelle.

Par Ljubica Balaban et Igor Šegavić Plus de trente médecins issus d’établissements sanitaires, privés ou publics, et des membres de la Commission de premier et de deuxième degré ont été arrêtés le 19 avril, à leur domicile ou sur leur lieu de travail, pour avoir accepter des pots-de-vin en échange de l’obtention du statut de retraité. La Cour principale Skopje 1 devra les interroger. Selon les premières informations de l’enquête, le montant minimal d’une retraite pour invalidité s’élevait à 1.500 euros. Des plaintes ont été déposées pour association de malfaiteurs, abus de position dominante et falsification de documents. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous