Bosnie-Herzégovine : une nouvelle carte électorale pour confirmer la ségrégation ethnique ?

| |

Depuis l’été 2017, on parle de redessiner la carte électorale en Fédération, l’entité croato-bosniaque, pour se calquer sur les résultats du dernier recensement de 2013, et plus, comme le prévoit l’annexe constitutionnelle des accords de Dayton, sur celui de 1991. Beaucoup s’indignent d’une validation du « nettoyage ethnique » de la guerre.

Par la rédaction Cela fait plus d’un an que la question agite la Fédération de Bosnie-Herzégovine : la modification du nombre de députés envoyés par chaque canton à la Chambre des peuples du Parlement de l’entité croato-bosniaque, sur la base des résultats du nouveau recensement de 2013. En conséquence, le canton d’Una-Sana (région de Bihać, dans le nord-ouest de la Bosnie), élirait sept députés, trois Bosniaques, trois Serbes et un « autre ». Le canton de la Posavina (nord de la Bosnie) ne mandaterait plus qu’un seul député croate, le canton de Tuzla élirait neuf députés, dont cinq Bosniaques, deux Serbes et deux « autres », celui de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous