B92

La Serbie et les théories du complot

| |

Sous Milosevic, la Serbie prétendait résister au « Nouvel ordre mondial » et aux complots ourdis par les « forces du mal ». Les théories du complot et de la conspiration restent toujours une partie intégrante de la politique conservatrice serbe, explique Jovan Byford, professeur de psychologie sociale à l’université de Nottingham.

Par Jovan Byford Toutes les hypothèses sur les causes de la mort de Milosevic qui ont circulé dans l’opinion publique ont démontré comment, en Serbie, il existe réellement la conviction que, derrière les dramatiques événements politiques - en particulier ceux qui ont trait aux rapports entre la Serbie et la communauté internationale - se cachent des forces obscures menaçant l’existence du pays. Dans son « testament » (la lettre qu’il a envoyée avant de mourir au ministre russe des Affaires Extérieures), Milosevic lègue à son peuple la théorie de la conspiration en héritage. « Ceux contre lesquels j’ai défendu le pays en guerre et qui auraient intérêt à me (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous