Le Courrier des Balkans

La Roumanie va-t-elle devenir la « porte d’entrée » des Chinois en Europe ?

| |

C’est la première visite d’un Premier ministre chinois sur le sol roumain depuis dix-neuf ans. Li Keqiang s’est rendu au début de la semaine à Bucarest, à l’occasion du troisième forum Chine-Europe centrale et orientale. Plus de quatre milliards de dollars d’accords commerciaux ont été signés. La Roumanie va-t-elle devenir la « porte d’entrée » de la Chine en Europe ?

Par Matei Martin Après Budapest en 2011 et Varsovie en 2012, le troisième forum Chine-Europe centrale et orientale s’est déroulé à Bucarest, dans la Maison du peuple édifiée par Nicolae Ceaușescu dans les années 1980. « La Roumanie va bientôt être le ‘nouveau tigre de l’Europe’ », a déclaré Li Keqiang lors d’une rencontre avec son homologue roumain, Victor Ponta. « Ces quinze dernière années, le commerce chinois avec l’Europe centrale et orientale a presque doublé. Mais la valeur de ces échanges est encore modeste. Nous pouvons les multiplier par deux ces cinq prochaines années ». Le gouvernement chinois a signé plusieurs accords économiques avec la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous