Le Courrier des Balkans

Grèce : dumping social à la chinoise sur le port du Pirée

| |

La Grèce est à vendre, les Chinois achètent tout ! Les échanges commerciaux entre les deux pays ont progressé de 250% en 2012, mais le principal investissement chinois demeure le port du Pirée, où le groupe COSCO pratique un management bien particulier : très bas salaires, pas d’assurances- maladie, syndicats interdits. COSCO se justifie en disant « qu’il donne du travail aux Grecs »...

Par Elisa Perrigueur Avec fierté, l’homme exhibe en souriant une bouteille d’huile d’olive grecque. Sur l’étiquette, les lettres helléniques sont retranscrites en caractères chinois. Le produit fait partie des exportations grecques « en vogue » qui partent pour la Chine, « tout comme les fourrures de Kastoria, le marbre, le vin, les olives… », égrène Michael Hatiris. Retrouvez notre dossier : Économie : les Chinois à l’assaut des Balkans Ce responsable de l’association sino-hellénique « Grèce-Chine », basée au cœur d’Athènes jubile. Il y a dix ans, lors de la création de son organisation, qui promeut les échanges culturels et commerciaux entre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous