IWPR

La jeunesse roumaine, nouvelle proie de l’héroïne

| |

De plus en plus d’adolescents sont victimes de l’héroïne, tandis que les autorités se battent pour endiguer le fléau.

Par Constantin Radu, journaliste pour le quotidien Realitatea Romaneasca de Bucarest Mal rasé, les yeux vitreux, Laurentiu, 24 ans, mendie presque tous les jours à la gare centrale de Bucarest. Cela fait maintenant presque deux ans qu’il le fait, et il consacre tout l’argent qu’il récolte à maintenir sa dépendance. « J’ai commencé à fumer du hachisch à 20 ans, en même temps que beaucoup de mes amis » dit-il. Avec le temps, il est passé à des drogues plus dures, pour finir par l’héroïne, qu’il s’injecte. Ces quelques dernières années, la dépendance à la drogue a dramatiquement gagné du terrain, alors que l’Etat post-communiste souffre d’un déclin économique (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous