Biznesi

L’Albanie et l’Europe : le chemin est encore long

| |

L’Albanie a ouvert il y a trois ans des négociations avec les institutions européennes, mais elle n’a toujours pas réussi à les convaincre, par des actes réels, de signer l’Accord de l’Association-Stabilisation, une procédure que la Macédoine voisine a réalisé en l’espace de 15 mois, et la Croatie en un an. Le chemin de l’intégration reste encore bien lointain.

Par Feti Zeneli Il semble que la région des Balkans de l’Ouest sera le dernier groupe de pays ex-communistes qui joindront l’Europe Unie, à commencer par la Croatie en 2009, suivie par la Macédoine, la Bosnie-Herzégovine, l’union de Serbie-Monténégro, le Kosovo et finalement l’Albanie. Le commissaire européen pour l’Elargissement, Olli Rehn, se dit optimiste pour le progrès des réformes exigées par l’intégration et les autres conditions posées par Bruxelles à la Bosnie-Herzégovine, au Kosovo et à l’Union de Serbie-Monténégro. L’Albanie, selon lui, n’a pas encore perdu « l’espoir du revenir dans le bon chemin des réformes » et celui d’arriver aux standards (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous