IWPR

L’Albanie doit regarder la réalité de l’Europe en face

| |

L’Albanie a entamé des négociations avec l’Union européenne. Mais encore faut-il expliquer à la population du pays que le seul but de ce rapprochement n’est pas d’accorder aux Albanais le droit de libre circulation dans l’Union.

Par Edmond Harizaj Les dirigeants albanais ont la lourde tâche de convaincre l’opinion publique que l’appartenance à l’Union européenne (UE) n’amènera pas immédiatement la liberté de mouvement dans la région. Les hommes politiques du pays ont entamé des négociations préalables sur l’Accord d’association et de stabilisation, (SAA), le premier pas d’un long parcours vers l’intégration européenne, et il faudra qu’ils poursuivent avec les réformes indispensables à une pleine intégration. Les représentants de l’UE et de l’Albanie doivent se rencontrer à Tirana le 13 février pour d’autres discussions, qui devraient inclure des projets controversés sur une zone de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous