Panorama

L’économie albanaise prise au piège de la mondialisation

| |

Pour une économie sous-développée comme celle de l’Albanie, la globalisation peut avoir des conséquences catastrophiques. Le rapport des importation et des exportation est de 6 pour 1, il atteint même 11 pour 1 pour les produits agricoles. Nos exportations « Made in Albanie » couvrent à peine 20% des importations. Le gouvernement est en panne de politique économique.

Par Feti Zeneli Les crises économiques sont partie intégrante de la vie des pays développés aussi bien que de ceux qui sont en développement. Le progrès se voit à travers la solution des diverses crises économiques, la pauvreté et le chômage étant la conséquence de la prolongation de ces crises. Selon le développement économico-social du pays, on peut distinguer globalement les crises dues la surproduction et celles causées par l’absence de production. Les pays développés, par exemple les États-Unis, connaissent une crise due à la surproduction. En revanche, la crise actuelle en l’Albanie ou d’autres pays sous-développés, est due à l’absence de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous