Kosovo : une américanophilie monumentale

| |

Le Kosovo n’a pas oublié l’aide des États-Unis en 1999. De nombreux monuments célèbrent toujours l’ami américain, sans oublier les chansons ou les enfants prénommés Billklinton et Tonibler... De rares voix osent critiquer du bout des lèvres cette américanophilie qui fleure bon le kitsch. Reportage.

Traduit par H.B En mai 1999, un hélicoptère Apache de l’armée américaine tombait dans les montagnes du nord de l’Albanie alors qu’il survolait la frontière avec le Kosovo. Pour commémorer le quinzième anniversaire de la mort des deux pilotes, la mairie de Prizren, encouragée par le gouvernement, a décidé de leur construire un mémorial. « Nous avons décidé d’installer le monument près du centre commercial Ben-Af. Il communiquera avec tous les citoyens du Kosovo, et avec les étrangers », explique le porte-parole de la mairie de Prizren. Selon Ymer Berisha, le monument pourrait être symbolique, mais il n’est pas exclu que les visages des deux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous