Le Courrier des Balkans

Kosovo : Mère courage et ses enfants... morts pendant la guerre de 1999

| |

C’était il y a tout juste quinze ans, le 27 mars 1999. Quatre policiers serbes sont arrivés chez Ferdonije Çerkezi, ils ont enfilé leurs cagoules et emmené les onze hommes de la famille. Aucun n’est revenu. Seuls les corps de deux de ses fils reposent aujourd’hui en paix sur une colline de Gjakova. Pour ne pas oublier, cette Mère Courage a transformé sa maison en musée. Reportage.

Par Nerimane Kamberi Ferdonije Çerkezi m’accueille à la porte d’entrée. Sur la façade, à gauche, une plaque noire en marbre. Le 27 mars 1999, il y a juste quinze ans, la police serbe a emmené son mari et ses quatre fils, ainsi que quelques voisins, des amis et des cousins. En tout, onze hommes qui ne sont jamais revenus. « Quatre policiers sont arrivés vers 11h. Ils nous ont trouvés réunis dans le salon, hommes, femmes et deux petites filles. Je me souviens de ce jour, comme si c’était hier. Je revis chaque moment.. Ils sont revenus vers 15h. Ils ont demandé les papiers d’identité de chacun et nous ont emmenés tous à la cave. J’ai dû (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous