Le Courrier de la Serbie

Islam de Serbie : fractures, conflits et manipulations

| |

Rien ne va plus dans l’islam de Serbie. Deux Communautés islamiques rivales se prétendent légitimes, les incidents armés se multiplient dans le Sandžak de Novi Pazar. Dans cette partie trouble, religion et politique s’entremêlent : le maire de Novi Pazar, Sulejman Ugljanin, est un ennemi acharné du mufti Zukorlić. Certains services de Belgrade pourraient aussi jouer le jeu des divisions... Un historique de cette longue et dangereuse « querelle de minarets ».

Par Sladjana Novosel Depuis, les hauts dignitaires de la CI divisée ont constamment échangé des accusations et des contestations. Chaque partie essayait d’expliquer à l’opinion publique sa légitimité et sa légalité. En octobre dernier le conflit verbal a failli se transformer en affrontement physique entre les deux camps. Cinq jours seulement avant la fin du Ramadan, le mois du jeûne musulman, le conseil de la CI de Serbie s’est réuni à Novi Pazar pour désigner un nouveau reis-ul-ulema, en la personne d’Adem Zilkić, jusque-là principal imam de la bourgade de Tutin, dans le Sandžak. Au cours de cette même réunion, Hamdija Jusufspahić a été (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous