B92

Serbie : du rififi chez les muftis

| |

Désormais, la Serbie compte deux Communautés islamiques rivales. Les partisans du mufti de Belgrade ont élu un reis-ul-ulema en la personne d’Adem Zilkic, destituant le mufti du Sandjak, Muamer Zukorlic, qui avait essayé d’unifier l’islam de Serbie au printemps dernier. Le conflit ouvert a déjà provoqué des affrontements physiques dans le Sandjak de Novi Pazar. Qui donc a intérêt à cette crise, qui pourrait vite dégénérer ? Les partis bosniaques du Sandjak ? Le gouvernement de Belgrade et les services secrets ? Accusations et contre-accusations fusent.

Le conflit entre les sympathisants du mufti du Sandjak, Muamer Zukorlic, et les partisans du nouveau reis-ul-ulema de Serbie, Adem Zilkic, s’est soldé samedi 6 octobre par une intervention de la police dans la mosquée de Sjenica. Le conflit a débuté lorsque le mufti Zurkolic a été destitué, alors qu’il séjournait au Maroc. La grande question en débat est de savoir où devrait se situer le centre spirituel des fidèles de Serbie. Le courant conduit par Muamer Zukorlic pense que ce centre devrait se trouver en Bosnie-Herzégovine, c’est pourquoi il ne reconnaît pas le reis-ul-ulema Zilkic nouvellement élu, mais le reis de Sarajevo, Mustafa ef.Ceric. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous