Osservatorio sui Balcani

Indépendance du Kosovo : silence en Macédoine

| |

Comment la Macédoine réagirait-elle en cas de déclaration d’indépendance du Kosovo ? Théoriquement alignée sur les positions de la communauté internationale, Skopje devrait reconnaître le Kosovo. Mais entre les possibles représailles diplomatiques de Belgrade et celles de Moscou, la Macédoine a beaucoup à perdre. Et dans le cas d’une partition du Kosovo, Skopje serait sur les charbons ardents.

Par Risto Karajkov Alors que le Kosovo devrait en toute probabilité déclarer son indépendance dans les prochains jours, la Macédoine reste silencieuse. Si l’événement la regarde au plus haut point, le pays n’en reste pas moins silencieux. Ce silence est-il stratégique, ou manifeste-t-il au contraire l’absence d’une stratégie réelle ? La Macédoine est le pays qui court les plus grands risques (après la Serbie, naturellement), quelle que soit la direction que prendront les événements au Kosovo. Tout le monde s’accorde sur ce point : la situation au Kosovo peut susciter des tensions politiques en Macédoine et mettre en péril la sécurité de ce petit État. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous