BIRN

La frontière entre le Kosovo et la Macédoine se négocie sans Belgrade

| |

Skopje a choisi de négocier avec Pristina le tracé toujours contesté de la frontière entre la Macédoine et le Kosovo. Une décision reçue froidement à Belgrade. En Macédoine, la « question purement technique » devient de plus en plus politique suite aux gaffes du gouvernement.

Par Ana Petruseva Depuis plusieurs mois, le gouvernement macédonien fait un pas en avant pour trois pas en arrières sur la question du tracé de la frontière entre la Macédoine et le Kosovo. Le 5 mai dernier, les premiers ministres respectifs de la Macédoine et du Kosovo, Vlado Buckovski et Agim Çeku se sont rencontrés à Skopje afin d’aborder la question. A l’issue de cette entrevue, Agim Çeku a déclaré que Vlado Buckovski et lui s’étaient mis d’accord pour que la frontière ne soit tracée qu’après la détermination du statut final du Kosovo. Mais en répondant aux questions des journalistes, il a laissé entendre que la frontière discutée par lui et son (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous