IWPR

Macédoine : la mort lente de Tanusevci, ancien bastion de la guérilla albanaise

| |

Dans le village reculé et négligé de Tanusevci, ancien bastion de l’UCK-M, dans le massif de la Skopska Crna Gora, il n’y a plus aucun signe de la guérilla ou du trafic d’arme qui ont rendu ce lieu célèbre. Des agences internationales tentent de ranimer cette région de Macédoine déchirée par la guerre au cours des conflits récents. Mais ce défi est-il encore réalisable ?

Par Camilla Algarheim Aujourd’hui, l’ancien « point chaud » a pris une apparence fantomatique. Beaucoup d’habitants ont fui les attaques serbes durant le conflit du Kosovo, à la fin des années 1990. Quant aux autres, ils ont quitté la région pour échapper aux combats de 2001, entre les combattants d’ethnie albanaise de l’UCK et les forces du gouvernement macédonien. C’est dans la région de Tanusevci que, cette année-là, l’UCK a lancé sa première attaque contre la police et les soldats macédoniens. Il s’en est suivi un conflit armé de presque un an, qui a failli déborder les frontières macédoniennes. Cette attaque suivait un accord entre la Yougoslavie et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous