IWPR

Grèce : violences policières contre les immigrants

| |

Les cas de violences policières contre les immigrants se multiplient en Grèce, malgré les dénégations du gouvernement. Le pays a toujours du mal à admettre qu’il n’est pas une société nationalement homogène.

Par Gazmend Kaplllani et Jeta Xharra L’échec des poursuites judiciaires contre un policier qui a tué un immigrant albanais est le symbole des injustices dont sont victimes les minorités en Grèce. Un an après la fusillade dans un café d’Athènes qui a coûté la vie à Gentjan Celniku, le policier qui a tué ce jeune homme de 20 ans attend encore d’être jugé. Immigrant venu d’Albanie, Gentjan Celnicku a reçu une balle dans la tête lors d’un contrôle d’identité. Son meurtre est l’un des innombrables cas de brutalités policières envers les membres des minorités en Grèce, dénoncées dans un rapport d’Amnesty International et de la Fédération Internationale d’Helsinki (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous