Le Courrier des Balkans

Gaz de schiste et TAFTA, le nouveau virage pro-américain de la Bulgarie

| |

La Bulgarie a renoncé à développer ses capacités nucléaires, et la Russie a enterré le gazoduc South Stream. Du coup, Sofia va-t-elle se laisser tenter par l’extraction du gaz de schiste, comme le suggèrent avec insistance les États-Unis ? La visite de Johan Kerry à Sofia, les 14 et 15 janvier, a été l’occasion de confirmer le virage atlantiste du nouveau gouvernement de Boyko Borissov.

Par Ivo Hristov (A-specto Magazine) Une « démocrature » asphyxiante. Tel fut le verdict des réseaux sociaux bulgares après les ordres stricts donnés par la police et les services de sécurité aux habitants de Sofia qui avaient la malchance d’occuper les immeubles et les bureaux situés le long du trajet que devait emprunter le cortège du secrétaire d’État américain John Kerry. Les consignes étaient rigoureuses : interdiction d’ouvrir les fenêtres et les portes ou de mettre le nez sur son balcon, depuis le 14 janvier, 18 heures, jusqu’au lendemain 22 heures. Retrouvez notre dossier : Bulgarie : Boïko Borissov revient aux affaires Les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous