Dnevnik

Espace Schengen : l’Europe veut s’ouvrir aux Serbes, mais pas aux Kosovars

| |

La Serbie a de bonnes chances de figurer dès l’automne sur la « liste blanche » de Schengen, ce qui permettra enfin aux citoyens serbes de voyager sans visa en Europe... Un obstacle est toutefois pointé par tous les pays européens : il faut que Belgrade cesse de délivrer des passeports biométriques aux Albanais du Kosovo. Ces derniers, souvent très désireux d’émigrer, demandent en effet massivement des documents serbes. Aucun allègement du régime des visas n’est en revanche prévu pour le Kosovo.

Par Željko Pantelić Les nouveaux passeports biométriques que la Serbie délivre aux Albanais du Kosovo représentent le principal obstacle à l’inscription de la Serbie sur la « liste blanche » de Schengen. Nos sources au sein de l’Union européenne, impliquées dans le processus de dialogue entre la Commission européenne et la Serbie sur ce sujet, affirment que même les États qui sont très enclins à la libéralisation du régime des visas pour les citoyens serbes, comme la Suède, ont réclamé des informations précises sur le nombre de passeports biométriques délivrés par Belgrade aux Albanais du Kosovo. Pour les États qui ont reconnu l’indépendance, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous