BIRN

Passeports serbes à vendre au Kosovo

| |

Les Kosovars ont toujours la plus grande peine à obtenir des papiers pour voyager à l’étranger, mais les trafiquants de « vrais-faux papiers yougoslaves » peuvent tout arranger pour quelques centaines d’euros. Ce sont surtout d’anciens policiers, qui procurent illégalement tous les documents serbes, toujours prisés par les Albanais. Le trafic se développe au Kosovo même, ou dans la ville monténégrine de Rozaje, plaque tournante de ces trafics.

Par Krenar Gaski « Pour 300 euros je peux t’obtenir tous les documents en un jour. Tous, le certificat de naissance, les papiers de citoyenneté, la carde d’identité, le passeport »... C’est la proposition que fait Sajo, un ancien policier du Kosovo, maintenant basé à Rozaje, au Monténégro où il vend de nouveaux papiers d’identité aux Kosovars. Ce commerce de faux papiers et de faux passeports, en pleine expansion, est pratiqué par des gens comme lui au Kosovo et au Monténégro. Une enquête, menée discrètement, sur ce trafic a révélé que de fortes sommes d’argent sont données tous les jours par des Kosovars à des gens comme Sajo pour obtenir la nouvelle (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous