Express

Énergie : le fiasco du KEK laisse le Kosovo dans le noir

| |

Le Kosovo risque de connaître cet hiver des coupures et des réductions d’électricité encore plus fortes que les deux hivers précédents, si le gouvernement et la MINUK ne donne pas au KEK des millions d’euros pour importer de l’énergie.

Par Kushtrim Ahmeti Le ministre de l’Énergie et des mines Ethem Çeku est en train d’envisager des hypothèses difficiles à réaliser. La formule magique tient dans l’équation 5 contre 1 : 1 heure de coupure pour 5 heures de fourniture d’énergie. « Si l’on déplaçait le Kosovo sur la carte géographique et que nous ayons un bon hiver, on pourra alors respecter le planning prévu de réduction. Dieu peut le faire aussi s’il nous aide en nous donnant un climat plus clément. Le plan du KEK pour approvisoiner les citoyens en électricité pendant l’hiver est boiteux », affirme le ministre Çeku. Selon lui, la promesse de réductions 5 contre 1 relève plus du voeux pieux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous