Curierul National

Énergie : « connexions » sous-marines entre la Turquie et la Roumanie

| |

À partir de 2010, un câble sous-marin entre la Turquie et la Roumanie devrait permettre de raccorder les systèmes électriques des deux pays. Une bonne façon pour Bucarest d’exporter l’énergie électrique qui devrait être produite après la construction de deux nouveaux réacteurs dans la centrale nucléaire de Cernavoda sur le Danube.

Dès les premiers mois de l’année 2008, les entreprises désirant réaliser l’étude de faisabilité pour la construction d’un câble électrique sous-marin entre la Turquie et la Roumanie vont déposer leurs offres. Le coût de l’opération est estimé à environ 1,5 million d’euros. Razvan Purdila, le directeur de la compagnie nationale roumaine de distribution électrique Transelectrica, a précisé au journal NewsIn que l’élaboration de l’étude de faisabilité allait durer environ six mois. En novembre, les autorités suédoises recevront tous les documents leur permettant d’attribuer une subvention qui financera la moitié des coûts de l’étude. Un audit de celle-ci sera (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous