Osservatorio sui balcani

La Roumanie, futur centre énergétique de l’Europe du Sud Est ?

| |

Après la fermeture partielle de la centrale bulgare de Kozloduy, la Roumanie va-t-elle remplacer la Bulgarie comme l’un des premiers pays exportateurs d’énergie dans le Sud-Est de l’Europe ? Bucarest mise sur la centrale nucléaire de Cernavoda, mais le pays doit définir sa politique sur le nucléaire, la stratégie énergétique et les privatisations.

Par Mihaela Iordache La récente fermeture des réacteurs 3 et 4 de la Centrale nucléaire de Kozloduy, en Bulgarie, déstabilise l’équilibre énergétique de l’Europe du Sud-est. La fermeture des réacteurs faisait partie des conditions d’adhésion à l’Union européenne, les sites de construction soviétique étant considérés comme peu sûr. La Bulgarie, qui était jusqu’à présent l’exportateur principal d’énergie électrique dans le Sud-est européen, n’a pas l’intention de perdre son leadership. Non seulement le pays se prépare à construire une autre centrale nucléaire à Belene (projet mené par la compagnie russe Atomstroyex, dont Gazprom détient la majeure partie des actions), (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous