Utrinski Vesnik

Macédoine : privatisation contestée de la compagnie d’électricité

| |

La Macédoine est sur le point de vendre ESM, sa société de production d’électricité. Le gouvernement justifie sa décision par l’état des installations et par une « obligation européenne » contestée par les experts. Le tout dans un manque de transparence qui irrite les observateurs.

Par Maja Tomik En décembre dernier, le gouvernement a opté pour le modèle de restructuration et de privatisation d’ESM (Elektrostopanstvo na Makedonija - Compagnie d’électricité de Macédoine) mis au point par le consortium Mainal Bank. D’après ce projet, le bloc d’actions majoritaire, soit 51% de la valeur totale d’ESM, sera mis en vente sans prix de départ et le processus devra se terminer à la fin de cette année. Le gouvernement paiera 1,7 millions de dollars au consortium Mainal Bank ainsi que 0,72% du montant perçu de la vente de l’ESM. L’année dernière, la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) avait attribué à la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous