Jutarnji List

Élections en Bosnie : Zdravko Krsmanović, une alternative en Republika Srpska ?

| |

Le 3 octobre, les citoyens de Bosnie-Herzégovine sont convoqués aux urnes pour des élections générales. Alors que la scène politique semble toujours étroitement verrouillée par les partis nationalistes, des voix alternatives tentent de se faire entendre, comme celle du Nouveau parti socialiste de Zdravko Krsmanović. A la tête de la mairie de Foča depuis 2003, celui-ci a engagé une véritable politique de réconciliation dans un ancien bastion du nationalisme serbe.

Le pont métallique qui surplombait autrefois la Drina, érigé du temps de l’Autriche-Hongrie, n’est plus. Il a été détruit au cours des bombardements de l’OTAN en 1995, juste avant la signature des accords de paix de Dayton. A sa place, on a improvisé une construction en bois par laquelle les voitures traversent toujours la rivière. Non loin de là, se trouve l’ancien centre pénitencier de Foča, aujourd’hui un centre administratif, où 260 Bochniaques ont été abattus. Le pont lui-même a été un haut lieu d’exécution des quelques 2.800 victimes originaires de la ville. Un bouquet de roses en plastique est là pour le rappeler. La Drina est basse cet été, si bien (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous