Le Courrier des Balkans

Réfugiés syriens : la Bulgarie n’est plus une terre d’asile

|

Depuis plus d’un an, la Bulgarie fait face à une arrivée considérable de demandeurs d’asile, principalement de Syrie. De nombreuses craintes s’expriment quant à sa capacité à les accueillir. Début janvier, l’ONU a réaffirmé son inquiétude et demandé de suspendre temporairement tout transfert « Dublin ». Retour sur un lent naufrage.

Par Béranger Dominici Dès lors que les exceptions à la règle se multiplient, on est en droit de se demander ce qui la justifie encore. La règle en question, c’est le fameux règlement Dublin III, pièce centrale du régime européen d’asile commun. Les exceptions, ce sont celles exigées par les organisations et institutions chargées de veiller au respect des droits fondamentaux, s’il leur apparaît que la règle et leurs principes ne sont pas compatibles. Retrouvez nos dossiers : • Les Balkans et la guerre en Syrie • Migrations clandestines : les Balkans, antichambre de l’UE De nombreuses inquiétudes se sont déjà exprimées quant à la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous