Le Courrier des Balkans

Bulgarie : la colère de la rue pousse le magnat des médias Delyan Peevski vers la sortie

|

Quelques jours seulement après la nomination de Delyan Peevski à la tête de l’Agence d’Etat pour la Sécurité Nationale (DANS), le Parlement bulgare a dû reculer face à la colère de la rue, qui demandait le renvoi du magnat des médias. Delyan Peevski a donc été démis de ses fonctions, tout comme le ministre adjoint de l’Intérieur, soupçonné de faire partie du groupe mafieux SIC.

Après plusieurs jours de manifestations, le gouvernement bulgare aura donc fini par céder. Le Premier ministre, Plamen Oresharski, a même présenté ses excuses pour avoir nommé à la tête de l’Agence d’État pour la Sécurité Nationale (DANS), Delyan Peevski, le magnat des médias et député du DPS. La nomination de ce dernier a été annulée par le Parlement dans la matinée de jeudi. « J’ai fait une erreur politique, je m’en excuse, non seulement devant vous, mais devant les milliers de personnes qui sont descendues dans les rues pour manifester », a déclaré Plamen Oresharski. « Le peuple a demandé ma démission, mais je resterais en place (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous