Standartnews

Bulgarie : alerte à la rakia frelatée !

| |

La moitié de la production d’eau-de-vie serait fabriquée de façon clandestine en Bulgarie. Une activité souterraine qui prive l’Etat de 150 millions d’euros par an, sans compter les problèmes de santé publique engendrés par cette production hors de tout contrôle.

Selon les statistiques nationales, la consommation d’alcool a augmenté de 8 % l’an dernier, mais la croissance de la taxe d’accise perçue est dix fois plus faible - seulement 0,8%. Les experts estiment que, pour cette année, les pertes dues au non-paiement de cette taxe sur les alcools forts s’élèveront à au moins 200 millions de levs (100 millions d’euros). Le taux par litre est de 4,40 levs (2,20€) et on s’attend à une production d’au moins 40 millions de litres de marc de raisin et encore 10 millions de litres d’eau-de-vie tirée d’autres fruits. Officiellement, les vendanges de l’année devraient permettre la récolte d’environ 350 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous