Danas

Rakija : un projet de loi peu goûté par les producteurs de Serbie

| |

En Serbie, le projet de loi sur la production de la rakija, fameuse eau-de-vie de fruit, fait débat. Cause du désaccord : les producteurs, principaux intéressés, se voient proposer un cahier des charges très exigeant et sans contrepartie. Par ailleurs, les producteurs individuels seraient entièrement exclus du marché. Ce projet de loi ravive ainsi les oppositions à l’adaptation aux standards de l’Union européenne.

Par N. Kovačević et M. Janjić Alcool, business et loi : le mélange est détonnant. Il enfièvre en ce moment la Serbie. En cause, un projet de loi qui obligerait les producteurs de rakija à s’inscrire sur un registre, et surtout à respecter un certain nombre d’obligations vraiment mal vues. C’est pourquoi les membres du Groupe de travail - engagés par le ministère de l’Agriculture, des Eaux et Forêts pour élaborer le projet de loi - ont demandé le retrait du document de la procédure parlementaire. Ce dernier, affirment-ils, a subi de grands changements et ne correspond pas à leur version originale. Le principal reproche de cette nouvelle version de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous