Nezavisne Novine

Bosnie-Herzégovine : plus d’apartheid dans les écoles !

| |

La petite ville de Čapljina, en Herzégovine, faisait partie du territoire contrôlé par l’Armée croate (HVO) pendant la guerre et reste depuis lors un haut lieu de nationalisme croate. Ainsi, comme dans beaucoup d’autres villes de la Fédération, les enfants de différentes nationalités sont divisés à l’école. Cette année, les parents d’élèves se sont révoltés contre cet état de fait quand on leur a annoncé que leurs enfants iraient à l’école dans les locaux d’un ancien centre de détention de prisonniers serbes et bosniaques.

À Čapljina, des parents bosniaques et serbes refusent d’envoyer leurs enfants en cours en raison du déménagement de l’école « Čapljina » dans les locaux de l’ancienne Maison des élèves, bâtiment dans lequel étaient enfermés les prisonniers bosniaques et serbes pendant la guerre. Cette information nous a été confirmée par Sead Tabaković, représentant des parents d’élèves qui ont manifesté hier devant la Maison des élèves. Environ 900 enfants de nationalité bosniaque et serbe devaient commencer à aller à l’école primaire dans les locaux de la Maison des élèves, mais hier matin personne ne pouvait entrer dans les nouveaux locaux de l’école. En effet, les portes de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous