Bosnie-Herzégovine : Dragan Čović veut inscrire la division ethnique dans la Constitution

| |

Dragan Čović, le dirigeant nationaliste croate de Bosnie-Herzégovine, a une obsession : réformer la loi électorale pour renforcer le caractère ethnique du vote. Un projet face auquel la communauté internationale semble dangereusement complaisante.

Par Aline Cateux Alors que tout le monde a les yeux braqués sur Milorad Dodik et sur ses menaces sécessionnistes, Dragan Čović avance tranquillement ses pions sur l’échiquier bosnien. Engagé dans un véritable marathon, le chef de la Communauté démocratique croate (HDZ-BiH) s’est rendu mardi à Bruxelles pour rencontrer quelques députés démocrates chrétiens et expliquer une fois encore pourquoi il faudrait, selon lui, « réorganiser la Bosnie-Herzégovine », afin de donner au pays une chance de fonctionner. Si rien de concret n’est ressorti de ces rendez vous, tout le monde se demande à quoi joue l’Union européenne (UE) et les États-Unis, qui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous