Le Courrier des Balkans

Balkanisation, un nom fourre-tout pour toutes les saisons ?

|

Le 25 janvier dernier, en s’exprimant au sujet de la réforme du système de recherche en France, Nicolas Sarkozy a fait recours à l’expression de « Balkanisation »... L’occasion de revenir sur l’usage détourné de ce mot dans le langage courant et sur la difficulté d’effacer l’image négative associée au mot Balkans et à ses dérivés.

Par Déborah Grbac [1] « Balkanisation, nom féminin, (de Balkans). Processus qui aboutit à la fragmentation en de nombreux États de ce qui constituait auparavant une seule entité territoriale et politique. Balkaniser = verbe transitif, morceler par balkanisation » Le président de la République française, Nicolas Sarkozy ,le 25 janvier 2008, lors d’un discours prononcé sur le campus universitaire d’Orsay, a utilisé, en décrivant en termes négatifs le système de la recherche en vigueur en France, le mot de « balkanisation », en s’y référant comme à une maladie qui gangrène le système et en provoque la paralysie. Voici un exemple récent de recours au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous