L’amour malgré tout (5/5) : Ali Pacha et Vassiliki, le seigneur albanais et sa favorite grecque

| |

Sur la presqu’île qui domine la baie de Porto Palermo, dans le sud de l’Albanie, se dresse la « forteresse d’Ali Pacha ». Ou plutôt la forteresse de Vassiliki, du nom de la jeune fille grecque dont le seigneur de l’Épire tomba amoureux et pour qui il fit bâtir ce château qui toise les eaux de la mer Ionienne. C’est en tout cas ce que prétend la légende...

Par Nerimane Kamberi Les passionnés de belles histoires font sûrement fi de ces faits historiques pour laisser travailler leur imagination, pour rêver à l’histoire du Lion de Ioannina et de Kyra Vassiliki, Dame Vassiliki. Cette passion « malgré tout » devenue le thème de chanson populaire et que tous les Albanais connaissent. La cruauté légendaire d’Ali Pacha fit aussi sa réputation bien au-delà des frontières de l’Épire. Son destin incroyable a par exemple inspiré Alexandre Dumas pour Le comte de Monte Cristo, roman dans lequel il est aussi question de Vassiliki, vendue par Fernand Mondego après la mort du seigneur. Ali Pacha fit aussi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous