Osservatorio sui Balcani

Albanie : les victimes de la tragédie de Gërdec en grève de la faim

| |

Plus de trois mois après l’explosion de Gërdec, les représentants des victimes ont entamé une grève de la faim devant le Conseil de ministres pour exiger une prise en charge financière, matérielle et psychologique des rescapés de l’accident par le gouvernement de Sali Berisha. Celui-ci s’est pour l’instant contenté de se murer dans le silence en attendant que l’orage passe...

Par Marjola Rukaj Malgré les aléas de la politique albanaise et les événements historiques qui se succèdent depuis quelques temps dans le pays, trois mois après l’explosion du dépôt de munitions, le fantasme de Gërdec continue à hanter le pays des aigles. Les destins tragiques des victimes de ce drame sont toujours aux premières pages des journaux. En revanche, les réactions des hommes politiques sont bien plus neutres, en particulier celles de la majorité au pouvoir. Le Premier ministre, Sali Berisha fête l’adhésion de l’Albanie à l’OTAN par une grande tournée dans tout le pays, où il en profite pour inaugurer des routes, des ponts, et d’autres (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous