Korrieri

Explosion de Gërdec : l’enquête avance

| |

L’enquête menée par les experts de l’agence ATF sur les raisons de l’explosion du dépôt de munitions de Gërdec, près de Tirana, le 15 mars dernier, met en évidence au moins trois pistes qui rejettent la faute de l’explosion sur les Américains. L’explosion aurait été due aux brouettes qui servaient à transporter la poudre depuis la zone du démontage jusqu’aux containers spécifiques prévus pour leur collecte.

Les experts de l’agence ATF étaient chargés d’accumuler les preuves nécessaires pour comprendre la raison de l’explosion fatale de la fabrique de désarmement des obus de l’armée albanaise, qui a eu lieu le 15 mars 2008 à Gërdec, à quelques dizaines de kilomètres de la capitale Tirana. Des sources sûres auprès du Parquet général ont affirmé que le rapport volumineux élaboré par six experts de l’ATF est arrivé dans cette institution et qu’il est en cours de traduction, pour être mis à la disposition du groupe d’enquête chargé de l’affaire. Une seule pièce du rapport volumineux a été traduite jusqu’ici, malgré la mobilisation de tous les traducteurs de la langue (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous